DÉCÈS DE MAN SOSO: “Toujours présent à ses côtés, je n’aurai pas la chance de lui tenir la main pour ses 100 ans” Ary Chalus

Le Président du Conseil régional, Ary Chalus, et l’ensemble des conseillers régionaux, apprennent avec tristesse le décès de Man Soso, dite aussi Solange, Athénaïse Ludovique BACH DINO de son vrai nom.


Man Soso était une des proches d’Ary Chalus.

Il était à ses côtés aujourd’hui, dans ces derniers instants. « J'étais avec elle, sur la terre du Lewoz, cette terre qui a vu naître Guy Conquet. J'ai tenu à être aux côtés de celle qui est la marraine de mon premier mouvement politique, L’alliance Baie-Mahaultienne, et qui deumeurera une figure emblématique de la culture Guadeloupéenne. Merci encore, Man Sosso, pour tout ce que tu m'as apporté. »

Alors Maire de Baie-Mahault, Ary Chalus avait fait ériger une oeuvre « La Amareuses de Jabrun », au Rond Point de Jabrun, et dénommé une rue à son nom.

Figure emblématique de la culture Gwo ka, du patrimoine culturel et de l’Histoire Guadeloupéenne, elle aura marqué de son existence des générations de musiciens, danseurs et passionnés du Gwo Ka et des Léwoz, dont elle demeurera l’une des personnalités les plus marquantes.

Le Gwo ka coulait dans ses veines.

Man Soso fait partie de ces grandes Personnes qui ont érigé la culture Guadeloupéenne en fierté d’un peuple. Fanm Doubout et femme engagée, Amareuse de Jabrun à Baie-Mahault, elle organisait des Léwoz réputés dans tout le pays. Elle chantait le Gwo ka et le dansait si passionnément qu’elle fut la mère de l’un des plus illustres tambouyés que la Guadeloupe compte, « l’homme qui faisait chanter le Ka », Guy Conquet.

La Région Guadeloupe adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses milliers d’enfants spirituels.




Actualités en relation