L’adhésion à la CEPALC

En 2012, la Région Guadeloupe a intégré, en tant que membre associé, la Commission Economique Pour l’Amérique Latine et les Caraïbes (CEPALC) (ONU), organe régional de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui contribue au développement de cette zone.


Avec pour ambition de s’impliquer davantage aux échanges et aux négociations sur le futur de l’espace caribéen, la Région Guadeloupe a souhaité détenir son propre siège au sein des organisations de coopération régionale caribéennes. Jusque-là, notre territoire était représenté par la France.

La Guadeloupe a obtenu, en 2012, l’accord de principe de l’Etat de siéger en tant que membre associé en son nom propre au sein d’organisations caribéennes de coopération et/ou d’intégration. Elle a donc déposé une demande à ce sujet auprès de la CEPALC, qui l’a acceptée.
La Guadeloupe est devenue membre associé de cette commission lors de la 34e session de la CEPALC en août 2012, à El Salvador. Elle fait désormais entendre directement sa voix concernant des enjeux economiques et sociale pour notre région.

Pour rappel, la CEPALC a été fondée en 1948 par résolution du Conseil économique et social. Elle a pour mission de contribuer au développement de cette zone, en permettant de concevoir des politiques publiques et faciliter leur mise en œuvre. Pour ce faire, elle remplit différentes missions, allant de la collecte d’informations et un travail d’analyse, l’organisation de conférences et de réunions intergouvernementales, en passant par la promotion du développement économique et social via la coopération et l'intégration régionale.




Actualités en relation