L’Ecole d’ingénieurs

La Région Guadeloupe souhaite la création d’une Ecole d’ingénieurs en Guadeloupe, l’un des projets déterminants pour l’attractivité de notre université et son rayonnement international. Aussi, la collectivité régionale a notamment apporté à un appui technique et financier important pour la mise en place de formations d’ingénieurs.


La collectivité régionale mène une politique guidée par sa volonté d’accroitre les choix en matière d’études supérieures. Aussi, elle soutient la création d’une Ecole d’ingénieurs en Guadeloupe, un projet accueilli favo- rablement par la conférence plénière de l’Union Régionale des Antilles et de la Guyane (URAG) en décembre 2011.
Cette Ecole permettra de former en trois ans des ingénieurs dans le domaine du développement durable, sur des problématiques spécifiques à l’environnement insulaire, intertropical, au sein d’une structure moderne. Pour que ce projet voit le jour, la Région Guadeloupe a proposé dès 2011 de participer, à parité avec l’Etat, au financement des infrastructures nécessaires, à hauteur de 10 millions d’euros chacun.

Une première dans la Caraïbe

En mai 2012, la Commission des titres d’ingénieur (CTI) a décidé d’habiliter l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG) à dispenser deux nouvelles formations d’ingénieurs : Génie de l’environnement, spécialité matériaux et Génie des Systèmes Energétiques.
La Région Guadeloupe a appris avec d’autant plus de satisfaction cette décision qu’elle avait financé le bureau d’études qui a conseillé le comité de pilotage concernant la structuration du projet et la réalisation de ce dossier d’habilitation. Engagée auprès de l’UAG tout au long de cette procédure, depuis 2008, la collectivité régionale a confirmé, en commission permanente, sa volonté de participer à parité avec l’Etat à la construction des locaux au sein de l’université, ce qui a pesé sur la décision de la CTI.
Tournées vers le développement durable, ces formations portent sur problématiques spécifiques de notre environnement caractérisé par  l’insularité, un climat tropical et des risques naturels importants. Grâce à leur implantation sur le campus de Fouillole, enseignants et étudiants disposent des infrastructures de recherche dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, des matériaux et bénéficient de la proximité du pôle de compétitivité Synergîle.

Via ces deux formations proposées par le Pôle Guadeloupe de l’université depuis 2013, les étudiants peuvent obtenir un diplôme d’ingénieur de niveau Bac +5, une première dans la Caraïbe.

En 2015, la CTI évaluera ces deux formations d’ingénieur. Si cette évaluation s’avère positive, une école d’ingénieur interne à l’université sera créée.


Le Département Ingénierie de l'UAG a le plaisir de vous présenter le film institutionnel réalisé afin de promouvoir les formations d'ingénieurs : - Génie de l'environnement, spécialité matériaux - Génie des systèmes énergétiques © Université des Antilles




Actualités en relation