La Région et la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe

Voitures hors d’usage, équipements électriques et électroniques, piles et batteries, solvants, graisses et lubrifiants …autant de déchets dits dangereux, qui font partie du quotidien des Guadeloupéens, et qui présentent donc un risque pour les personnes et l’environnement.


La gestion des déchets dangereux en Guadeloupe relève de la compétence du Conseil Régional.

A ce titre, la Région a organisé un séminaire de réflexion sur la thématique des déchets dangereux en Guadeloupe, le 18 novembre 2014.

Organisé en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), ce séminaire a pour but de faire l’état des lieux des différentes filières de déchets dangereux, et de poser les bases du futur Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Dangereux (PPGDD).

Il importait donc de faire le point sur les actions menées depuis l’adoption de ce PREGEDD, et de proposer des pistes d'actions concrètes en matière de valorisation des déchets dangereux dans notre archipel, pour les années à venir.

De nombreuses filières montrent en effet de nets progrès, comme celle des Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (DEEE), la gestion des Déchets d'Activités de Soins à Risque Infectieux (DASRI), ou encore la filière des Véhicules Hors d'Usage (VHU). Ainsi, davantage de déchets suivent les filières conformes et structurées.

Cette amélioration s’explique en partie grâce à un accompagnement de la Région et de l’ADEME, afin d’animer et de coordonner les acteurs filière par filière. On retiendra aussi, une meilleure connaissance des gisements, et une plus grande implication des producteurs de déchets et des collectivités, ou encore une prise en charge des surcoûts de transport via le FEDER et le Conseil régional.

Pour plus d'information,




Actualités en relation

  • Pret rebond FEDER à taux zéro

    Il permet aux entreprises guadeloupéennes de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 10 000 à 200 000 €, pour une durée de 7 ans dont 2 ans de différé d’amortissement en capital.

     

    Il est destiné aux TPE et aux PME, rencontrant des difficultés conjoncturelles ou une situation de fragilité temporaire liées notamment aux mesures de cantonnement prises dans le cadre de la COVID-19.

  • Soutien aux acteurs économiques

    L’irruption brutale du Coronavirus dans le monde et maintenant sous nos latitudes, nous oblige à réagir rapidement afin de tout mettre en œuvre pour assurer la protection de nos populations et être force de propositions auprès de l’État dans cette crise sans précédent.

    Face à ce puissant bouleversement et à l’instar des autres régions de France, la Région Guadeloupe s’est positionnée dès le premier jour, comme partenaire incontournable aux cotés de l’État, pour aider à la fois les populations, les soignants, les communes et les entreprises à faire face aux conséquences de la crise sanitaire. ...

  • Grand Marché des produits du terroir 2019 "Produi an nou sé fos en nou"

    Dans le cadre de sa politique de développement économique, la Région Guadeloupe vous convie à la troisième édition du Grand Marché régional des produits du terroir "Produi an nou sé fos en nou", le samedi 29 juin 2019, de 7h à 23h, au Champ d'Arbaud, à Basse-Terre.