La réhabilitation du Camp Jacob

Afin que les étudiants bénéficient des meilleures options et conditions possibles, la Région Guadeloupe a réalisé la réhabilitation du Camp Jacob, à Saint-Claude, indispensable pour permettre la mise en place du pôle universitaire du sud Basse-Terre. Coût total pour ce chantier d’envergure qui s’est achevé en 2013 : plus de 50 millions d’euros.


Depuis 2004, la Région Guadeloupe s’est fixée pour priorité de conforter et de renforcer la formation universitaire, afin que le plus grand nombre possible d’étudiants puissent poursuivre leurs études universitaires sur notre territoire, s’ils le souhaitent.
De plus, suivant sa volonté d’aménager l’archipel de manière équilibrée, la collectivité régionale désirait doter la zone de Basse-Terre d’un pôle universitaire moderne. En accord avec l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG), elle a donc décidé d’implanter un campus universitaire d’envergure, sur le site de Camp Jacob, ancien hôpital militaire.

Un  chantier ambitieux

S’étant sur une superficie globale avoisinant les 9 800 m2, le pôle universitaire du sud Basse-Terre a nécessité un chantier d’ampleur, alliant construction et rénovation. Démarré en 2009, le chantier s’est achevé en 2013, l’inauguration ayant eu lieu le 28 juin.
Doté de toutes les infrastructures et équipements modernes indispensables, le campus comprend :

Ce pôle d’excellence devrait accueillir 1500 étudiants d’ici 2020. Il propose des formations permettant d’obtenir des licences en  Langues Etrangères Appliquées (LEA), Histoire, Lettres, ainsi que des Diplômes Universitaires de Technologies (DUT) en génie biologique et en gestion des entreprises et de l’administration.

La transformation du Camp Jacob en ce pôle universitaire moderne et bien équipé, au cadre agréable, a été réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de la Région Guadeloupe pour un coût global de plus de 50 millions d’euros. L’Etat a cofinancé le projet à hauteur de 12 millions d’euros.




Actualités en relation