Le programme Interreg Caraïbes

La Région Guadeloupe est l’autorité de gestion du Programme Opérationnel (PO) INTERREG Caraïbes pour la période 2014-2020. Ce programme permet de financer de nombreux projets de coopération entre territoires caribéens.


INTERREG Caraïbes est un programme de Coopération Territoriale Européenne permettant aux opérateurs de Guadeloupe, Guyane, Martinique et Saint-Martin, de mettre en œuvre des projets gagnant-gagnant avec leurs voisins de la Caraïbe, soit plus d’une quarantaine de pays et territoires.

Le programme opérationnel 2014-2020

Ce programme opérationnel s’inscrit dans le cadre d’un partenariat privilégié avec les organisations internationales à vocation régionale de la Caraïbe que sont l’AEC (Association des Etats de la Caraïbe), l’OECO (Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale), le CARICOM/CARIFORUM (Communauté des Caraïbes/ Forum de la Caraïbe), organisations membres des instances de pilotage stratégique du programme.

A ce titre, INTERREG Caraïbes bénéficie d’un budget d’environ 85,7 millions d’euros, dont 64,2 au titre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), pour soutenir des projets répondant à la stratégie du programme et aux  enjeux partagés par les  territoires.

Articulation FED-FEDER :

Autorité de gestion du programme INTERREG Caraïbes, la Région Guadeloupe expérimente un dispositif unique d’articulation entre le Fonds Européen de Développement (FED) et le FEDER. Grâce à ce dispositif, des partenaires extra-communautaires de projets INTERREG Caraïbes pourront bénéficier d’un soutien financier à la mise en œuvre de leurs activités, ouvrant ainsi la voie à une coopération plus équilibrée et approfondie entre les pays membres du CARIFORUM et les RUP de la Région Caraïbe.

Le programme comporte deux volets :

  • Un volet transfrontalier concerne uniquement des porteurs de projet localisés en Guadeloupe, Martinique avec un partenaire de l’OECO ;
  • Un volet transnational concerne des porteurs de projet localisés en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint- Martin avec un partenaire de la Grande Caraïbe.

Les 6 axes prioritaires du programme 

INTERREG Caraïbes visent à répondre à plusieurs enjeux partagés auxquels doivent répondre les projets :

 

 EMPLOI ET INNOVATIONRISQUES NATURELS ENVIRONNEMENT NATUREL ET CULTUREL SANTÉ PUBLIQUE ENERGIES RENOUVELABLES  CAPITAL HUMAIN
Renforcer la capacité des entreprises de la Caraïbe, créatrice de richesse et d’emploi Prévenir et renforcer la capacité de réponses aux risques naturelsProtéger et valoriser l’environnement naturel et culturelDévelopper une réponse concertée à l’échelle de la Caraïbe à des problématiques communes de santé publique Soutenir le développement des ENR dans la Caraïbe orientaleDévelopper la formation et accroître la mobilité

 Deux modalités de soumission

  • Suite à un Appel à idée de projet, « Appel à Manifestation d’Intérêt » AMI pour déposer son idée de projet
  • Au fil de l’eau : dépôt du formulaire de candidature complet

Pour soumettre votre candidature, cliquez-ici

Le programme opérationnel 2007-2013

La Région Guadeloupe a été l’autorité de gestion du Programme Opérationnel (PO) Interreg IV Caraïbes pour la période 2007-2013. Ce dernier a permis de financer de multiples projets de coopération entre territoires caribéens.

La Région Guadeloupe était chargée de gérer le programme Interreg IV Caraïbes pour la période 2007-2013, approuvé par la Commission européenne le 26 mars 2008 au bénéfice de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et les collectivités de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. Ce programme a permis d’encadrer la coopération avec des territoires de la Caraïbe, mais aussi du nord de l’Amérique du Sud, suivant différents axes :

  • favoriser la croissance et l’emploi par l’innovation et l’économie de la connaissance
  • renforcer l’attractivité par le désenclavement et la connectivité des territoires
  • valoriser et protéger le capital environnement
  • renforcer la cohésion et l’intégration sociale de la Caraïbe.

Il présentait une enveloppe de 63 millions d’euros :

Avec ce programme, les collectivités territoriales, les instituts de recherche, de formation, les associations, les entreprises privées, les organisations socio-économiques, les ONG et les bureaux d’étude ayant leur siège dans les régions et collectivités d’Outre-mer ont pu disposer d’un véritable levier financier permettant de favoriser l’entreprenariat, la création d’emploi, le développement des entreprises à l’échelle régionale.




Actualités en relation